À LA COUR DES MÉDICIS

Le 14 novembre 2012, le salon Magliabechiano, écrin somptueux des ouvrages les plus rares de la bibliophilie italienne, a été le cadre du don d’un des exemplaires de l’édition à tirage limité Goyard, Malletier. Maison fondée en 1792 à la Bibliothèque des Uffizi de Florence.

Florence, perle du patrimoine artistique italien, est la destination naturelle de cet ouvrage intemporel et soigné: du choix du papier vélin d’Arches au tirage typographique au plomb, en passant par la malle personnalisée qui en est écrin et reliure.

À l’occasion de ce don, le Directeur de la Bibliothèque des Uffizi, Claudio di Benedetto, nous offre un tour exclusif dans le couloir Vasariano, chef d’œuvre de l’architecte Giorgio Vasari. Véritable voie aérienne longue d’environ un kilomètre, cette prouesse architecturale du XVIe siècle, voulue par le grand-duc Cosme I de Médicis pour célébrer les noces de son fils François avec Jeanne d’Autriche, défie le temps. Construit en moins de cinq mois en 1565, le couloir relie encore aujourd’hui les Uffizi à Palazzo Pitti, ancien palais royal des Médicis qui hébergea aussi, au fil du temps, Élisa Bonaparte et la maison de Savoie.

Balade panoramique surprenante sur l’Arno et galerie de peinture réservées au loisir érudit des élites royales pendant plus de trois siècles, le couloir ouvre ses portes au public seulement en 1866. L’étonnante collection de tableaux du XVIe, XVIIe et XVIIIe siècle, la grandiose galerie d’autoportraits d’artistes, les fresques des escaliers voutées dont il a été l’écrin privatif étonnent par leur richesse.

Fermé jusqu’à nouvel ordre depuis des années, le couloir Vasariano reste l’un des secrets les mieux cachés de la ville des Médicis. Sous le sceau commun de la fleur de lys, la tradition italienne rencontre ainsi le luxe parisien et Goyard, Malletier. Maison fondée en 1792 trouve sa juste place dans une histoire insouciante des caprices du goût: l’histoire de l’excellence comme paradigme de lecture du monde.

Pierre Tzenkoff, Goyard, Malletier. Maison fondée en 1792, Paris, Devambez, 2010