PAUL POIRET

Paul Poiret débute sa collaboration avec Devambez en y réalisant son papier à lettres dessiné par Paul Iribe, qui vient d’illustrer l’ouvrage Les Robes de Paul Poiret.

Personnalité incontournable de la mode Art déco, Paul Poiret révolutionne l’image de la femme. Sa première essence, Parfums de Rosine, est lancée le 24 juin 1911 par un inoubliable bal costumé qui illumine Paris par une « mille et deuxième nuit » tropicale. Sa quête d’élégance trouve un correspondant naturel en Devambez. En 1928, il réalise pour Devambez PAN. Annuaire du luxe à Paris, qui recueille, dans une mise en pages précieuse et richement illustrée, toutes les signatures de l’histoire du luxe, de la haute couture et de la mode.

On y retrouve Jeanne Lanvin, Hermès, Callot Sœurs, Worth, Madeleine Vionnet, Dunhill, Old England et les artistes Boucher, Raoul Dufy, Jean Cocteau, Foujita, Édy Legrand, de Valerio…

Le frontispice représente Paul Poiret tenant PAN photographié par Boris Lipnitzki. Les deux personnalités communiquent à leur tour sur leurs maisons dans l’ouvrage. Paul Poiret y présente sa collection et Boris Lipnitzki demande à Lucien Boucher de le dessiner en appareil photographique.

Paul Poiret et Paul Iribe, papier à lettres et correspondances, Paris, Devambez, vers 1908

Paul Poiret, PAN. Annuaire du luxe à Paris, 1928, Paris, Devambez, 1928