PARAPLUIE-REVEL

Devambez_Cappiello_01

Le parapluie, le parasol et l’ombrelle, dont la destination est dans chacun des cas de protéger, soit contre les désagréments de la pluie, soit contre l’ardeur excessive du soleil, sont caractérisés par un mode de construction commun. Une sorte de petit toit portatif, ou léger pavillon de forme arrondie, qu’un manche permet de maintenir au-dessus de sa personne, comme nous l’indique la revue La Soierie de Lyon.

Vers 1830, François Revel s’installe à Lyon et entre comme garçon de peine chez MM. Poncet Frères, fabricants de parapluies. Le 2 octobre 1851, il fonde la maison François Revel suite à la cessation de commerce de MM. Poncet.

Son frère Pierre, parti depuis quelques années au Brésil, s’installe à Rio de Janeiro et y importe des parapluies et des ombrelles. Il est rejoint en 1850 par ses frères Joseph et Henri. Un mécanicien des Messageries maritimes vient de Marseille une ou deux fois par an acheter quelques douzaines de parasols qu’il vend à Saigon. Le premier bilan, clos le 3 juillet 1852, accuse 11 307, 37 F de bénéfice.

La marque « Parapluie-Revel » est créée en 1900 pour la vente en France. En 1922, le maître Cappiello dessine la célèbre affiche des trois parapluies qui est éditée par Devambez pour Les Nouvelles Affiches Cappiello.

Leonetto Cappiello, Parapluie-Revel, affiche, Les Nouvelles Affiches Cappiello, Devambez, Paris, s.d.