MES VISITES. OUVRAGE A L’USAGE DES DAMES

Visites de noces, visites du 1er janvier, visites officielles, visites de digestion, visites chez le peintre, visites au château : chaque occasion mondaine a ses formules, ses règles de bienséance, ses anecdotes curieuses et ses stéréotypes classiques, puisque « la visite est des tous les âges / de tous pays et de tous temps / source admirable de cancans / de potins et de bavardages ».

Jacques Redelsperger dresse un portrait ironique et galant de ce « plaisir mondain » dans le petit livre qu’il compose en vers pour le tailleur parisien High Life Taylor, dont la visite de l’élégante boutique de la rue Auber est un devoir incontournable pour toute femme élégante.

De nombreuses illustrations et de délicats motifs dorés ajoutent une touche de raffinement à cet agenda féminin que Devambez imprime en 1909 : des détails qui font de cet ouvrage un accessoire indispensable pour la journée d’une femme mondaine.

Jacques Redelsperger, Mes visites. Ouvrage à l’usage des dames du monde, précédé par Les Visites dans tous les temps, 2e édition, Paris, Devambez, 1909