Dans un élégant salon de la place Vendôme, Devambez retisse le lien avec le luxe éditorial et les traditions de papeterie et d’impression grande mesure que la maison veut perpétuer.

Fondée en 1826, la maison Devambez a la particularité d’avoir réuni les activités de graveur héraldique des familles royales, d’éditeur et de galeriste.

Renommée, la galerie dévoile les dessins sulfureux de Rodin et porte aux cimaises la nouvelle garde artistique : Braque, Dufy, Matisse, Picasso, Modigliani et Foujita. Elle organise la première exposition d’art africain et océanien et édite  à cette occasion un texte de Guillaume Apollinaire en guise d’introduction au catalogue.

Devambez publie une trentaine de livres d’art en édition limitée, illustrés par les plus grands artistes de la galerie. Les auteurs sont entre autres Joris-Karl Huysmans, Gustave Flaubert, Anatole France, Pierre Loti, Alphonse de Châteaubriant, Oscar Wilde ou Paul Verlaine.

En 1928, Paul Poiret y fait éditer son célèbre ouvrage PAN. Annuaire du luxe à Paris. Cet ouvrage symbolise la quête d’élégance qui fait de Devambez un artiste du papier.

Cette recherche qui traverse l’histoire voit, en 2011, la publication de l’ouvrage Goyard. Une édition précieuse, tirée à 233 exemplaires, qui renouvelle les techniques d’impression typographique selon l’idéal intemporel de raffinement caractéristique de la maison.