CONFESSIONS D’UN AMATEUR

Pilier de la mode moderniste de la première moitié du XXe siècle, Paul Poiret fut aussi un collectionneur passionné. Pendant plus de quinze ans, cet « amateur libre de préjugés et ami du risque », côtoya les artistes les plus célèbres de l’époque, guidé par un instinct qu’André Salmon n’hésite pas à définir comme véritable foi.

Le catalogue que Devambez imprime en 1923 pour l’exposition de sa collection particulière à la galerie Barbazanges de Paris rassemble des artistes tels que Picasso, Brancusi, Van Dongen, Dufy, Van Gogh, Derain ou Picabia.

Autant de témoignages d’intuitions souvent hardies. André Salmon parle de « l’orgueil [de Paul Poiret] de présenter, à côté d’un glorieux Derain de 1923, le « petit Derain de 1910 » […], que rien ne lui conseillait d’acquérir, sinon le goût […] ! La satisfaction d’être celui qui, bien des années avant la guerre, désirait fortement ce Van Dongen, bien capable de choquer les délicats d’alors, quand ce n’était pas encore un devoir mondain de poser pour « Le peintre » ! »

La Collection particulière de M. Paul Poiret, catalogue d’exposition, galerie Barbazanges, Paris, 26 avril-12 mai 1923, Paris, Devambez, 1923

Découvrir plus